From terroir with love

Un produit traditionnel revisité de façon moderne et gourmand ? C’est toute l’histoire des Conservistes.

l’histoire des conservistes

C’est en 2008, pendant leurs études, que Jean Baptiste & Romain font connaissance pour la première fois. Partageant les mêmes racines, ces deux bons vivants se retrouvent sur des plaisirs simples du Sud Ouest, la gastronomie et la convivialité.

Ne retrouvant pas le goût et la qualité du pâté « fait maison, d’antan », ils se mirent en tête de revisiter les codes établis de la gastronomie artisanale en produisant leur « Madeleine de Proust ».

Après de nombreux essais, est né le « DIVIN : le pâté qui vous redonne la foie » : une première recette mélangeant deux visions complémentaires. Moderne et élégant par son allure, traditionnel et gourmand par son goût et sa texture.

Ces deux amis ne manquent pas d’humour pour faire de ce projet une vraie réussite.

la vision du projet

Une vision traditionnelle de la conserve, et un esprit avant-gardiste, voilà le socle de cette belle aventure. « Les Conservistes » : un savoureux alliage entre la tradition : « Les Conservateurs », et le modernisme « Les Progressistes ».
from terroir with love.

Jean-Baptiste, la partie conservatrice

« C’était déjà à l’époque Mr Conserve. Il avait une recette de pâté incroyable, tout le monde lui en demandait ».

Avec Jean-Baptiste, nous nous sommes rencontrés il y a 7 ans sur les bancs de l’école. C’était déjà à l’époque Mr Conserve. Il avait une recette de pâté incroyable, tout le monde lui en demandait. Nous parlions souvent du fait que toutes les terrines vendues dans le commerce se ressemblaient et qu’on ne retrouvait pas ce goût, cette texture du fait maison.

Face à ce postulat,  nous avons décidé de créer un produit unissant 4 ingrédients : sa recette, son savoir faire, mon coté créatif et une pincée d’amour. Le divin n’est que le début de cette belle aventure entre amis, nous avons pour projet  de « revisiter et moderniser » certains classiques de la conserve. Affaire à suivre…

Romain, la partie créatrice

« Son envie de totalement revisiter le produit m’a de suite séduit ».

J’ai rencontré Romain à l’université à l’âge de 22 ans. Très créatif et toujours à l’affût de nouvelles tendances, il avait déjà une vision entrepreneuriale bien définie. Outre son côté avant-gardiste, Romain n’en reste pas moins un bon vivant. Et sur ce point, on se retrouve bien.

On partage les mêmes goûts pour les bonnes choses. Au détour d’une de nos longues conversations, nous avons eu l’idée  de revisiter un classique: « la conserve ». On est donc parti d’une recette de base : Le pâté au foie gras de ma maman. Son envie de totalement revisiter le produit m’a de suite séduit.